Envie de participer ?

Stimulées par leurs chefs de file, Tanguy et l'ami Pierrot les équipes masculines et féminines du club se sont illustrées au meilleur niveau national lors du challenge "ekiden virtuel".

L'ECRAC BRILLE EN RELAIS VIRTUEL

L'ECRAC BRILLE EN RELAIS VIRTUELS

L'Ekiden c'est d'abord un marathon en relais, une course dont le principe nous vient du Japon. En cette période de confinement la bonne idée de la FFA a été d'organiser un ekiden virtuel, à destination de l’ensemble des clubs français, grâce à un challenge dédié à ces derniers... et à réaliser, évidemment, dans le respect des règles en vigueur lors de la pratique d’une activité physique.

Parcourir 42,195 km, soit la distance exacte du marathon, au sein d’une équipe de six coureurs c'est le défi qu'a relevé l'ECRAC aussi bien chez les masculins que du côté des féminines. Ce format en étapes a pu mettre en lumière les valeurs de solidarité et d’esprit d’équipe qui règne depuis toujours au sein du club cher à Edwige Guegan .

Les collectifs composés, chacun et chacune devaient parcourir entre 5 et 10 km afin d’atteindre la distance fatidique. Les performances étaient enregistrées par le biais de l’application RunKeeper, qu’il fallait donc avoir téléchargé au préalable.

Finalement disputé dans le monde entier, l’événement a compté plusieurs milliers d’inscrits. Le club châtillonnais a souhaité s’y associer, en participant à cette grande opération de mobilisation... pour le plaisir de courir en équipe, même à distance, et de se confronter à des coureurs de la France entière, sans aucun risque sanitaire.

Et le moins que l'on puisse dire et que les résultats obtenus ont été largement à la mesure des espérances. Jugez plutôt... Les « filles » terminent à la 32ème place dans le concert national en 3 heures 30 minutes et 24 secondes quand les coureurs masculins obtiennent une non moins brillante 30ème place en 2 heures 37 minutes et 48 secondes.

«- Génialissime, s'est exprimé l'entraîneur du club, Michel Guillet, tout heureux du résultat obtenu mais surtout pressé de pouvoir féliciter « ses » athlètes de plus près.»

Au niveau individuel on relèvera, après le parcours d'Alina Schaller, les 25'20'' de Séverine Raillard ainsi que les 24' 11'' de Léonie Moreau au terme de leurs 5km. Les 47'18'' de Solène Fournet, les 48'58'' de Lise Petitjean sur leurs étapes de 10 km quand Anaïs Leroy réalise un peu plus de 37' pour les 7km195 finaux.

 

Félicitations également à Paul Coz 22'28'' et notamment Thomas Louis-Tisserand 18'02'' (3'39'' au km) et Fabien Lebreton 17'37'' (3'29''au km) au 5km. Excellents chronos pour Pierre Coz (36'33'' pour 3'39'' au km) et Tanguy Raillard (35'15'' pour 3'31'' au km) au 10km quand Gauvain Chastragnat réalise 28'15'' pour les derniers virtuels 7km195, bravo.


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.