Se connecter
2017-2018
News
L'ECRAC PREND DES COULEURS

L'ECRAC PREND DES COULEURS


CHAMPIONNATS RÉGIONAUX : Les coureurs du club ont su montrer le maillot aux championnats de Bourgogne Franche-Comté de Cross Country, lesquels se sont déroulés ce dernier dimanche au Creusot. Mais cette 2ème édition de l'ère de la grande région a démontré qu'il était désormais bien plus difficile de se porter en tête des pelotons... du fait de la concurrence d'athlètes venus de huit départements différents.

L'ECRAC PREND DES COULEURS

D'autant plus que contrairement à certaines idées reçues, la discipline, bien alimentée par le vivier scolaire, se porte bien. Pour preuve les 1058 athlètes venus couper le fil d'arrivée tendu au parc de la Verrerie. Tous ces sportifs relevant des catégories benjamins à masters.

Dans ce contexte particulièrement relevé il convient de s'attarder sur la performance de Nicolas Fotchuont, meilleur représentant châtillonnais avec une superbe 9ème place arrachée au terme d'un finish étourdissant. Positionné à la 17 ème place des benjamins en milieu de parcours, le protégé de Michel Guillet s'est brusquement souvenu qu'il n'avait pas du tout préparé la saison de course à travers la campagne mais bien celle du sprint en salle... Un grand bravo à lui qui démontre un panel de talents que beaucoup pourront lui envier. De son côté Enzo Clincke, en période d'apprentissage, s'est malheureusement totalement brûlé les ailes par la faute d'un départ beaucoup trop rapide. Une expérience qui servira l'avenir de ce tout-jeune coureur, très prometteur.

On attendait la course des cadets avec la présence, côté châtillonnais, d'Alexis Remond et notamment celle de Tanguy Raillard lancé dans une préparation physique et psychologique qui devrait l'emmener dans 3 semaines vers une qualification en finale des Championnat de France à Plouay dans le Morbihan. Si le premier cité s'en sort avec les honneurs, force est de constater que le départ de Tanguy dans ce peloton hyper « vitaminé » a pu inspirer quelques craintes à son entraîneur et à ses supporters. Une première bosse mal digérée, une deuxième encore plus lourde de conséquences et voilà notre représentant bien mal embarqué. Fort heureusement le courage de Tanguy s'est petit à petit ajouté à ses qualités naturelles. C'est ainsi qu'au terme d'une « remontada » spectaculaire il vient finalement « mourir» (ouf ! C'est une image) en 13 ème position. Donc tout près d'un résultat optimum puisque, 3ème Côte d'Orien, il ne perd finalement qu'une place par rapport à sa prestation des départementaux à Venarey les Laumes.

Il est vrai que le parcours, d'un dénivelé très important, ne l'a guère avantagé. Tout se jouera donc à Charmes, dans les Vosges, autour d'un plan d'eau et sur un terrain beaucoup moins aigu et donc bien plus favorable à sa longue foulée.

Elles n'étaient que trois au départ des féminines... mais pour de bien belles prestations. 11ème, Amélie Girard se rapproche de la grande forme tout en démontrant que sa progression n'en est encore qu'à ses débuts. La bonne volonté est là mais la technique de course n'est pas encore au point. Une bonne raison de progresser, somme toute, à condition d'intégrer les consignes. 14 ème, Anne Finet se découvre des qualités dont elle n'avait même pas conscience. Son départ ultra prudent la prive d'un résultat encore meilleur mais sa prestation mérite d'être revue à l'optimisme car en intégrant un programme d'entraînement adapté la toute nouvelle équipière du club devrait en étonner plus d'un... en commençant par elle-même !

Et que dire de la prestation d'Edwige Guegan... 21 ème, la présidente de l'ECRAC n'en finit pas de progresser. Elle qui, partie de très loin, a su rejoindre le peloton de l'élite régionale dans une discipline qui ne l'inspire qu'à moitié mais qu'elle pratique pour son club et sa représentation hors du pays châtillonnais.

Car ne l'oublions pas il faut bien du mérite à nos locaux pour exister au travers d'une population de 3 millions d'habitants, face aux dijonnais, aux bisontins et au dynamisme de 25 communes de plus de 10 000 habitants (Belfort, Chalon...)

Alors s'il faut relativiser l’audience que peut apporter l’athlétisme en dehors de nos frontières force est de constater que la première apparition dans le classement d'une équipe de seniors masculins marque le début d'un essor important du club. Un club dont le statut est désormais installé. 17 ème dans le giron « Bourgogne Franche Comté », l’ascension de l'ECRAC ne fait que débuter. Aux filles de jouer maintenant !

Et dans ce groupe d'adultes se trouve un jeune espoir, 11 ème de sa catégorie d'âge, Maxime Letot. Un athlète en devenir à n'en pas douter... si son avenir professionnel lui laisse les moyens de s'entraîner sérieusement. On sent chez lui l'envie et c'est bien là l'essentiel. Quant aux frangins Mongin, Maxence et Sosthène, ils démontrent s'il en était besoin leur attachement à leur nouvelle passion, l'athlé, et aux couleurs du club, en venant se frotter aux costauds de la discipline. Un pas pas toujours facile à franchir. Et si Pierre Maréchal termine en bout de ligne de la cohorte des meilleurs coureurs régionaux son courage mérite d'être sincèrement souligné.

On termine par un nouvel exemple de l'état d'esprit qui règne au club ! La participation, juste pour marquer des points au bilan statistique de la saison 2018, celle de Jérôme Duthu. Et en plus il s'est fait plaisir grâce à une participation réussie en trois temps trois... essoufflements. Parti comme un junior le master châtillonnais payait ensuite la note dans le deuxième tour pour finalement se refaire une belle santé dans la boucle ultime.

 


Voir toutes les news
publié par
auteur

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.

PODIUMS

LES NEWS

L'ESPRIT ECRAC

il y a 6 jours
Toute l'association
Publié par Michel le 2019-01-15T08:19:06+0100

ACTUALITÉ TRAIL

il y a 1 mois
Publié par Michel le 2018-12-16T15:51:26+0100

14 JEUNES EN SALLE

il y a 1 mois
Toute l'association
Publié par Michel le 2018-12-10T11:14:35+0100

Tanguy à Plouay, souvenir

il y a 3 mois
Toute l'association
Publié par Michel le 2018-10-21T05:33:51+0200

5 petits écraquiens à Troyes

il y a 2 mois
Toute l'association
Publié par Michel le 2018-11-21T05:10:24+0100

INFOS

Mode de Qualification au Championnat de France de Cross-Country


A Pfaffenheim, le 17 février prochain, se joueront les qualifications pour les championnats de France de Cross. L'ECRAC jouera sur deux tableaux D'abord avec le cadet Tanguy Raillard. Déjà qualifié l'an dernier Tanguy tentera de renouveler cet exploit pour se rendre à Vittel, théâtre des Championnat 2019.

34 cadets seront qualifiés de manière individuelle auxquels il faut rajouter 3 équipes de club.

Partie serrée pour Tanguy.

Une équipe est née cet hiver du côté des féminines de l'ECRAC. C'est ainsi qu'avec le retour au club de Solène Fournet, une autre bonne nouvelle arrive aujourd'hui ; l'adhésion de Sophie Pescheux, qui représentera également les couleurs de la Foulée Châtillonaise. Si l'on ajoute la grande motivation d'Anne Finet et d'Amélie Girard, voilà bien, ici, de quoi jouer la représentation du pays châtillonnais au plus haut niveau... et par équipe cette fois, ce qui n'est encore jamais arriver. C'est ainsi que Edwige Guegan ou Pauline Pénagos voire la très méritante Séverine Raillard ou Alina Schaller pourraient bien profiter d'une excellente nouvelle cette hiver. De quoi bien fêter le 69ème anniversaire de leur entraîneur unique et préféré.

18 individuelles feront partie du lot des qualifiées ainsi que 3 équipes du Grand Est.

Pas facile mais jouable au vu des résultats de l'an dernier sur le cross court.

L'ACTU DE L'ECRAC

3 athlètes ont représenté les couleurs de l'ECRAC au Trail du Vieux Semur le samedi 12 janvier de cette nouvelle année. Si l'on ajoute la juniore Camille Philips, victorieuse en junior sous les couleurs du lycée Désiré Nisard, et Alain Pozzobon pour les pompiers châtillonnais cela porte à 5 le nombre de nos représentants présents dans la cité moyennageuse.

8 km : 444 classés

39. Ludo Genty 39'57 - 37/281 M - 17/114 SEM

131 Alain Pozzobon 47'29 - 131/281 M - 7/34 M2M

143 Camille Philips 48'32 - 15/161  1/4 JUF

291. Jean-Luc Bussard 57'13 - 221/281 M - 25/36 M2M

27 km : 148 classés 25. Maxence Mongin 2h27'07 - 24/137 M - 17/65 SEM

COMPÉTITIONS

COURSES HORS STADE

STATISTIQUES