Envie de participer ?

Superbe première pour l’ECRAC en déplacement au Creusot. Les juniors masculins Châtillonnais terminent à la deuxième place, par équipe … quand deux juniors féminines confirment lors de la demi-finale des France. Direction les France, les 13 et 14 novembre prochains

DIRECTION LES FRANCE POUR LES JUNIORS DE L’ECRAC

En effet, après deux ans et demi d’attente en raison de la crise sanitaire, les championnats nationaux de cross-country feront leur grand retour, sur l’hippodrome des Allègres à Montauban.

Un programme copieux mettra à l’honneur, le samedi, les relais U20 et toutes catégories. Quant à la journée du dimanche elle aura des allures de feu d’artifice, avec la prestation de nos juniors.

Michel Guillet, l'entraîneur de l’ECRAC, arbore un grand sourire. Il a gagné son pari. Son équipe, celle des Tanguy Raillard, Thomas Louis-Tisserand, Jean-Eudes Barré, magnifiquement soutenue par Théo Bunel accède à la deuxième place interrégionale. « C’est une grande, une très grande fierté, rapporte-t-il, les yeux remplis d'étoiles. Je pense aux efforts des uns et des autres à l'entraînement, à Franck Ratton du lycée Désiré Nisard sans qui rien n'aurait été possible. Je pense à Candice Guegan, excellente manager sur les lieux de compétition. Je pense aux dirigeants du club, Edwige Guegan en tête, qui ont su apporter la dynamique nécessaire à ce qui reste, pour le moment un aboutissement. Je n'oublie pas non plus Léonie Moreau, ni Anaïs Leroy qui vont porter à 7 le nombre de nos qualifiés pour Montauban puisqu'elles sont déjà qualifiées en relais mixte avec le cadet Axel Louis Tisserand et sans doute Théo Bunel vu que nous avons le choix d'un junior pour compléter ce quatuor.»

Imaginez la passion, le travail, la volonté qu'il a fallu pour gagner « sa place », magnifique, dans un concert où l'on relève des centres d'entraînement comme Strasbourg, Metz, Nancy, Reims, Dijon, Besançon pour n'en citer que quelques uns. Imaginez ce qu'il a fallu développer d'abnégation, de courage à Tanguy, 7ème et meilleure place jamais atteinte à ce niveau de compétition. À Léonie, excellente 9ème, à Thomas, 24ème qui explose sa meilleure prestation dans ce type de compétition. Comme d'ailleurs à tous nos coureurs locaux « arrosés », tout au long de leur parcours, du son des trompettes d'une nouvelle renommée sportive bien méritée...

Le staff du club, avec Pierre Coz présent dans la course élite des seniors, n'hésitait pas à le confier : « - Qu'un club de la dimension de l'ECRAC obtienne de tels résultats n'est pas monnaie courante ». Et pourquoi le taire, la fierté... la notoriété qui accompagnent une telle réussite rejaillissent sur tous les châtillonnais.


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.