Envie de participer ?

L'ÉCRAC « roule » au super depuis quelque temps déjà ! Et cela ne risque pas de s'arrêter de si tôt. Les résultats de ses benjamins minimes sont là pour attester de l'excellente santé sportive du club.

DES TOUT-JEUNES AU TOP NIVEAU

Pour preuve la victoire de Loli Thévenin au lancer du poids, La deuxième place d'Augustine Chambrette en finale du 50m tout comme celle d'Éline Nugues au triple saut. On ajoutera à ce bilan élogieux les podiums au triple saut (une spécialité châtillonnaise) de Loli, de Célia Andriessen (benjamine) et de Tristan Mortier (benjamin).

Au niveau individuel il convient évidemment de ressortir les diverses réalisations de Loli Thévenin. La minime châtillonnaise ajoute aux réussites déjà énoncées une 4ème place sur le 50m, en 7''65, pour une troisième position finale au classement du triathlon, engrangeant 78 points (nouveau record du club) à la table de cotation de la Fédération Française.

Force est de constater qu'une nouvelle sprinteuse est née au cours de cette compétition. En 8''01 au bout de la ligne droite de la halle des sports du campus dijonnais, Augustine, pour sa première compétition chez les benjamines, vient marquer les esprits des observateurs. Les saisons 2022 et 2023 devraient la voir se rapprocher des 7''41 réalisés, en son temps, par Léa Cailletet, toujours détentrice du record du club de la catégorie.

Autre mise en lumière méritée, la prestation d'Éline Nugues pour sa première compétition en salle. Avec 8m85 au triple saut la jeune athlète pourrait bien obtenir un superbe résultat lors du prochain championnat départemental le 23 janvier prochain, toujours à Dijon.

Il en va de même pour Célia toute nouvelle compétitrice sortie, cette saison, des rangs de l'école d'athlétisme du club tout comme sa copine Augustine.

Même si l'on attendra plus sur la saison de cross-country, la copie rendue par Lilwen Bard-Ballot demeure très intéressante. 4ème du concours de saut en longueur avec 3m25, cette benjamine première année est aussi une débutante très prometteuse et mérite les félicitations de ses entraîneurs, Candice Guegan, Tanguy Raillard et Michel Guillet.

Un trio qui peut s'enorgueillir des succès obtenus surtout si l'on ajoute au bilan final, outre le podium de Tristan, les 3m46 réalisés par le benjamin Lucas Bonneel au saut en longueur.


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.