Se connecter
2018-2019
News
L'ECRAC VERS LES SOMMETS

L'ECRAC VERS LES SOMMETS

il y a 8 mois

Toute l'association

Tanguy Raillard  au Championnat de France de Course en Montagne... Top 13 Raphaël Werling Titre Régional, Sélection... et Top 6 National au Marteau

L'ECRAC VERS LES SOMMETS

Saint Gervais accueillait les Championnats de France de Course en Montagne ce dernier dimanche.

Si Hugo Schropfer, de Fréjus, s'impose chez les cadets le châtillonnais Tanguy Raillard continue sa progression parmi le gotha des coureurs de sa génération. L'athlète de l'ECRAC illumine son week-end avec une très jolie 13ème place glanée au terme des 5 260m (pour 390 m D+ et 180 m D-) que comptait l'épreuve nationale.

Avec un départ donné dans le parc thermal du Fayet, ce championnat s'est déroulé sur le terrain d’exception du Mont-Blanc, un cadre somptueux pour les yeux quand les organismes sont soumis à rude épreuve. Le jeune homme de 16 ans confirme son potentiel trois mois après sa belle prestation du championnat de France de cross-country.

En effet, comme à Vittel, Tanguy en se porte au même niveau que son rival Haut marnais Constant Perrin (Langres)... tout en devançant d’extrême justesse Robin Jeannin d'Arnay le Duc.

À MÂCON

L'édition 2019 des Championnats Régionaux Minimes s’est déroulée avec des conditions météo très clémentes. Raphaël Werling a su en profiter pour s'emparer du titre au lancer de marteau.

Voilà une saison estivale qui se déroule dans les meilleures conditions.

Mon jeune protégé s'octroie sa première médaille en or tout en conservant une brillante 6ème place au bilan national des jeunes lanceurs nés, comme lui, en 2005.

Après un début de saison prometteur, Raphaël a montré qu’en «élève studieux», il commençait à maîtriser l’art du lancer. En propulsant son engin de 4kg à 40m16 dès son premier essai, l’athlète de l'ECRAC a devancé ses camarades engagés dans le concours, à commencer par un bon Enzo Bracon (36m39, CA des Eaux Vives Nièvre). Une performance qui lui permettra, sans aucun doute, d'être retenu dans l'équipe de ligue pour la Coupe de France tout en se rapprochant du niveau requis pour entrer, dès sa première année chez les minimes, dans le suivi national Athlétisme 2028.

A noter qu'un stage à destination des meilleurs minimes de Bourgogne Franche Comté, auquel notre châtillonnais devrait participer, se déroulera du mardi 9 au samedi 13 juillet à Blois. Stage suivi de la Coupe de France le dimanche 14 juillet à Tours.

Michel


Voir toutes les news
publié par
auteur

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.

STATISTIQUES

COMPÉTITIONS

COURSES HORS STADE

L'ECRAC A NEVERS

 

MES p'tits CONSEILS

LE FOOTING DE RÉCUPÉRATION, INDISPENSABLE !

Le footing de récupération, quand la séance touche à sa fin, peut te sembler accessoire parfois... Je te livre, ici, quelques bonnes raisons de ne pas y échapper…

« - Tu fais ton footing de récup’ ? ». Hum... ça fleurent bon la fin de l’effort, ça ! Mais certains ont du mal à s’imposer ce trotting. Pourtant comme il y a un échauffement pour préparer son corps à la séance, il y a une récupération après-coup pour mieux la digérer.

 

FAIRE REDESCENDRE PROGRESSIVEMENT LE RYTHME CARDIAQUE.

En fonction de la qualité de ta séance, de son intensité, un petit footing va s'avérer très utile. En effet la récupération musculaire s’active en trottinant. Un drainage musculaire s’effectue, le sang circule mieux et élimine ce qui a été produit pendant l’effort. Donc, fais tourner ton moteur à faible régime pour rendre ce mécanisme possible.

En utilisant à nouveau la filière aérobie, tes muscles se réoxygènent et éliminent plus facilement les déchets produits : les lactates... si tu es vraiment allé vite. Ce trotting permet entre autres de limiter les sensations de courbatures le lendemain. En conclusion « - boucle la boucle de ton entraînement ».

 

« - JE DIS BIEN « FOOTING DE RÉCUP' ? »

A vrai dire la récup’ dépend de la séance que tu viens d'effectuer. Plus elle a été intense et plus un footing sera nécessaire. Un simple footing en endurance fondamentale ne mérite pas de récupération derrière, à l’inverse du fractionné.

Il s’agit alors pour toi d’effectuer, sur la pelouse du stade, un footing très léger, le temps de remettre l’activité musculaire en route. Tu dois sentir que tu te remets peu à peu à courir normalement.

Cette récupération dure environ dix minutes, mais elle est encore plus importante après une compétition. Tu peux prendre le temps de souffler après l’arrivée, de décompresser quelques minutes, mais le principe reste le même après une course qu’après une séance. Surtout au vu de l'effort que tu as consenti.

En résumé si la récup’ doit être très lente, elle est très importante.

UNE CONTRE-INDICATION ?

Y' pas d'mal à se faire du bien, même si...

Si une «dommage» physique est survenu pendant ton entraînement, une douleur suffisamment forte pour que tu sois obligé de t'arrêter... mieux vaut éviter.

Encore faut-il que tu fasses la différence entre la douleur musculaire classique liée à l’entraînement, comme une courbature, et ... la blessure.

Là, vaut mieux faire jouer le principe de précaution.

Pour le reste, il te faut intégrer le footing de récup’ comme une réparation du corps suite à ta séance, tout comme tu t'ess imposé un échauffement en amont. L’éviter, c’est surtout te priver d’une possibilité de mieux récupérer de tes effortrs mais également d'éviter les blessures... justement.