Se connecter
2018-2019
News
L'ECRAC SUR FOND... DE RÉUSSITE

L'ECRAC SUR FOND... DE RÉUSSITE

il y a 9 mois

Toute l'association

Comment faire du neuf à...Troyes par 3 athlètes ?

L'ECRAC SUR FOND... DE RÉUSSITE

C'est simple il suffit de présenter Anne Finet avec un nouveau record du club masters doublé d'un nouveau  classement niveau Régional 5.

Ajoutez Edwige Guegan pour un tout frais record perso et le niveau Départemental 1 atteint.

Et finissez avec un Ludovic Genty en 1h 35', record perso également.

C'est ainsi qu'en multipliant leurs efforts nos trois représentants châtillonnais ont additionné, si l'on ose dire, les bons résultats.

Anne en 1h39'33'' contre 1h44'46'' pour Edwige sur le semi marathon, soit 21km100 parcourus dans les barrières horaires indiquées.

Et pour prouver sa nouvelle richesse, l'ECRAC ajoute une autre super réussite, la 14ème place (sur 576 classées), en 2h piles, de Solène Fournet. Conclusion de sa participation au trail des Forts de Besançon. A grands coups d'efforts... soit 19 km d'épreuves surmontées tout au long des 500m de dénivelé proposés.

Pierre Coz était également de la partie mais sur 47km. « - 5h44' pour (cette fois) 2200m de dénivelé, je suis satisfait. C'est ce que j’espérais réaliser. La gestion de l'effort a été bonne, allait-il me confier à l'arrivée. Sinon c'était chouette, technique et gras ! Oui vraiment bien. »


Voir toutes les news
publié par
auteur

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.

STATISTIQUES

COMPÉTITIONS

COURSES HORS STADE

L'ECRAC A NEVERS

 

MES p'tits CONSEILS

LE FOOTING DE RÉCUPÉRATION, INDISPENSABLE !

Le footing de récupération, quand la séance touche à sa fin, peut te sembler accessoire parfois... Je te livre, ici, quelques bonnes raisons de ne pas y échapper…

« - Tu fais ton footing de récup’ ? ». Hum... ça fleurent bon la fin de l’effort, ça ! Mais certains ont du mal à s’imposer ce trotting. Pourtant comme il y a un échauffement pour préparer son corps à la séance, il y a une récupération après-coup pour mieux la digérer.

 

FAIRE REDESCENDRE PROGRESSIVEMENT LE RYTHME CARDIAQUE.

En fonction de la qualité de ta séance, de son intensité, un petit footing va s'avérer très utile. En effet la récupération musculaire s’active en trottinant. Un drainage musculaire s’effectue, le sang circule mieux et élimine ce qui a été produit pendant l’effort. Donc, fais tourner ton moteur à faible régime pour rendre ce mécanisme possible.

En utilisant à nouveau la filière aérobie, tes muscles se réoxygènent et éliminent plus facilement les déchets produits : les lactates... si tu es vraiment allé vite. Ce trotting permet entre autres de limiter les sensations de courbatures le lendemain. En conclusion « - boucle la boucle de ton entraînement ».

 

« - JE DIS BIEN « FOOTING DE RÉCUP' ? »

A vrai dire la récup’ dépend de la séance que tu viens d'effectuer. Plus elle a été intense et plus un footing sera nécessaire. Un simple footing en endurance fondamentale ne mérite pas de récupération derrière, à l’inverse du fractionné.

Il s’agit alors pour toi d’effectuer, sur la pelouse du stade, un footing très léger, le temps de remettre l’activité musculaire en route. Tu dois sentir que tu te remets peu à peu à courir normalement.

Cette récupération dure environ dix minutes, mais elle est encore plus importante après une compétition. Tu peux prendre le temps de souffler après l’arrivée, de décompresser quelques minutes, mais le principe reste le même après une course qu’après une séance. Surtout au vu de l'effort que tu as consenti.

En résumé si la récup’ doit être très lente, elle est très importante.

UNE CONTRE-INDICATION ?

Y' pas d'mal à se faire du bien, même si...

Si une «dommage» physique est survenu pendant ton entraînement, une douleur suffisamment forte pour que tu sois obligé de t'arrêter... mieux vaut éviter.

Encore faut-il que tu fasses la différence entre la douleur musculaire classique liée à l’entraînement, comme une courbature, et ... la blessure.

Là, vaut mieux faire jouer le principe de précaution.

Pour le reste, il te faut intégrer le footing de récup’ comme une réparation du corps suite à ta séance, tout comme tu t'ess imposé un échauffement en amont. L’éviter, c’est surtout te priver d’une possibilité de mieux récupérer de tes effortrs mais également d'éviter les blessures... justement.