Se connecter
2017-2018
News
Tanguy ira au "France"

Tanguy ira au "France"

il y a 1 an

Toute l'association

Après-midi de cross-country mémorable à Charmes, lors de la ½ finale des Championnats de France. Lors d’une compétition d’une densité énorme, un jeune coureur châtillonnais a su atteindre le but qu'il s'était fixé. En effet, Tanguy Raillard est bien qualifié pour les Championnats de France de la spécialité à la suite d'une belle, très belle et malgré tout périlleuse prestation.

Tanguy ira au  France

Dès sa première année cadet et pour sa première participation à ce niveau, mon petit (?) protégé s'est offert une belle récompense qu'il pourra aller apprécier le 11 mars prochain à Plouay, terre bretonne dédiée à la course à pied.

Son combat pour réaliser ce doux projet, il l'a vécu dans le froid et les violentes bourrasques. Mais ce fut un vent de douce folie qui a soufflé tout au long des 5km du parcours proposé par les organisateurs vosgiens. Car tout n'a pas été simple vraiment.

La tenue du parfait coureur tirée à quatre épingles sur la ligne de départ, Tanguy se prépare à vivre une de ses plus intenses émotions sportives. Il trépigne, sautille sur place.

C'est parti ! Le starter a libéré les "fauves". Les griffes sont sorties...

Hélas, mal aguerri de l'âpreté des luttes intestines dans un peloton de 200 participants, Tanguy se fait arracher son dossard dès les premiers mètres. Or sans numéro à l'arrivée... pas de classement final. L'entraîneur est fou de rage !

Et voilà l'apprenti champion qui rattrape au vol son chiffon de papier. Plus qu'un bras pour l'aider à courir...

Alors scénario catastrophe ? Non … Une (seule) petite épingle a décidé de résister. Il faut jouer le tout pour le tout. Le dossard reste agrippé au maillot... tout en tournoyant « in the wind » évidemment.

On reprend l'intrigue : notre candidat à la sélection nationale est alors pointé en 43 ème position. Tout compte fait s'est encore jouable mais Tanguy veut rassurer ses supporters, ses parents, qui vibrent au bord du circuit. Au prix d'un effort admirable le voilà qui remonte ses adversaires pour terminer... sur les genoux (au sens littéral du mot) la ligne d'arrivée franchie. Essai validé, essai transformé et récompense méritée, vraiment.

C'est fait !

Oui c'est fait ! Et en bousculant quelques repères l'athlète châtillonnais vient de changer de dimension. Deuxième coureur côte d'orien dans des conditions rendues difficiles, il s'inscrit désormais dans le top 10 régional... en attendant mieux.

Et Tanguy n'aura pas été le seul représentant de l'ECRAC à se monter digne d'éloges. La progression d'Amélie Girard chez les seniores se confirme devançant quelques filles qui la précédaient il y a peu de temps encore. Et ceci malgré le fait que son résultat eut pu être meilleur sans la « crève » carabinée qui l'a handicapée pendant toute la course.

Quant à Edwige Guegan il convient, encore une fois d'être admiratif de ses efforts et de la constante amélioration de ses prestations.

Le reste de la petite délégation châtillonnaise a connu plus de bas que de hauts dans un contexte si relevé. Il convient tout de même de féliciter celles et ceux qui sont venus se frotter aux champions du Grand Est de l’Hexagone.

 


Voir toutes les news
publié par
auteur

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.

PODIUMS

STATISTIQUES

COMPÉTITIONS

COURSES HORS STADE

L'ECRAC A SAINT APOLLINAIRE